GT12-02 Forges d'Abel - Canfranc‐Estación

Circuits autour des FORGES D'ABEL

En aller simple entre l'arrêt TER d'Urdos et la Gare de
Canfranc, c'est la huitème étape de la Voie d'Arles, qui
se hisse sur les roches rouges du Col du Somport et
s'encaisse dans les calcaires le long du Río Aragón.

Difficile

12,7 km

de gare en gare 4h00

d+ 550 m / d- 445 m

balisage Compostelle blanc/rouge

carte ign TOP 25 1547 OT / Editorial Alpina VALLE DE CANFRANC

g-A  La Mine de fer de Peyrenère
  Gisement connu depuis les Romains, son minerai a été exploité au XVIIIe siècle, puis au XIXe par le sieur Abel de Stuttgart, dont les Forges portent le nom. Le minerai se raréfiant, ainsi que le bois, la mine fut abandonnée.

g-B  Les Roches rouges du Somport
  Cette même couleur s'observe dans les dépôts au fond des oueds des pays tropicaux au climat sec, ce qui indique que le secteur du Somport a connu ce type de climat chaud et sec au Permien*, il y a 280 millions d'années.

p-A  L'ancien Hôpital Sainte-Christine
  C'était l'un des trois principaux hospices sur les chemins de Saint-Jacques au Moyen-Âge.
Ses vestiges comportent entre autres la nef d'une chapelle, bâtie avec les pierres rouges trouvées sur place.

g-C  Les barres calcaires de Río Seta
  Deux niveaux de calcaire d'époques différentes se superposent ici.
  La base en Carbonifère* avec le Monte Tobazo à droite, et le sommet en Crétacé* avec le Pic d'Aspe au fond.

g-D  Le Barranco d'Izas
   Coulant sur un dallage naturel de grès ocre, ce cours d'eau est connu en amont par la cascade de Las Negras.

Ce grès remonte au Dévonien*, il y a 390 millions d'années.