Encore mieux : constater et prévenir des dégâts

Un jour de pluie, vous avez failli trébucher sur des chablis en travers du chemin.

Vous êtes maladroit, mais vous demandez pourquoi cela fait plus d'un an que ces troncs d'arbre ferment ce chemin dûment balisé et répertorié ?

Déjà pour porter réclamation, vous avez un indice avec la nature du balisage :

 

un trait jaune, s'adresser à la Communauté de Communes de la Vallée d'Aspe,

 

Au centre, une balise de changement de direction.

deux traits  blanc/rouge : sentier de grande randonnée de la FFRP.

 

S'adresser au Conseil Général des Pyrénées-Atlantiques (ici GR® 10 et GR® 65.3 -voie d'Arles vers Compostelle).

 

A droite, une balise de changement de direction.

Ne confondez pas avec le marquage parcellaire de l'Office National des Forêts :

  • aux angles des parcelles forestières, des placards numérotés rouge sur blanc,
  • tout du long des limites de parcelles, des balises blanches recouvertes au milieu d'un trait rouge.

ni avec l'ancien balisage du Parc National des Pyrénées.


deux traits blancs intercalés d'un trait rouge.

 

Parfois il n'est plus entretenu, allez savoir pourquoi, alors que les panneaux de signalétique jaunes, eux sont maintenus aux embranchements.

Si le chablis est de petit diamètre vous pouvez aussi le dégager sans mettre en branle la collectivité, elle vous en sera reconnaissante (signalez quand-même votre intervention pour aller recevoir vos bons-points).

A partir des dégâts que vous auriez pu constater,

 

vous êtes donc vivement invités en à faire part aux  collectivités concernées.

 

(voir la liste et les formulaires dans les sous chapitres de la page "Encore mieux").

Ci-dessous, quelques exemples de problèmes rencontrés sur les chemins et en partie résolus aujourd'hui (cliquer sur les images pour les agrandir et faire apparaître la légende).